Informations sur la mission du DSI, Directeur des Systèmes d'Information

image DSI

Profil du DSI

La mission du DSI est propre à chaque structure ainsi qu’à son organisation et nécessite un profil de DSI adapté à la mise en place de la stratégie et de la trajectoire entre la situation actuelle et la cible :

  • transformation métier et/ou technologique
  • apport et participation au développement ou à la relance de l’entreprise ou à son optimisation
  • fiabilisation et amélioration de la performance et de la satisfaction perçue du système d’information

Ces évènements provoquent fréquemment le recrutement d’un nouveau DSI qui sera en mesure de traiter et résoudre la problématique posée.

Rattachement du DSI

Généralement, le DSI est rattaché au Directeur Général et fait partie du comité de Direction de l’entreprise.
Dans les structures plus petites, le DSI est rattaché au DAF.
Les fonctions de DSI locale (éloignées du siège ou de la DSI centrale) sont parfois rattachées au Directeur de site.

Employabilité du DSI

La fonction de DSI fait l’objet d’un turn-over étonnamment élevé. Il est de la responsabilité de chaque DSI :

  • de maintenir un niveau de compétence lui permettant, a minima, d’être performant dans son poste
  • de se positionner sur une autre mission au sein de la même structure ou du même groupe
  • mais aussi d’être compétitif lors d’une éventuelle recherche d’emploi

En plus de l’action quotidienne du DSI, le maintien de la performance, de la pérennité et de l’employabilité d’un DSI passe par :
  • la participation à différents clubs de DSI :
    • au niveau local, national, international
    • généraliste ou thématique
  • une veille permanente :
    • lecture de revues professionnelles et newletters sur les sujets qui le concernent
    • participation à des salons, conférences
  • suivre une formation au business (MBA) pour comprendre ses collègues du CODIR/COMEX, disposer d’une culture commune et parler le même langage

mais aussi par sa « visibilité » au travers de son métier et notamment sa :
  • valorisation par la présentation de ses réalisations en interne mais aussi lors de conférences professionnelles ou d’articles de presse
  • présence dans des manifestations professionnelles

CV du DSI

Le DSI doit avoir 2 CV. Un premier détaillé et un autre synthétique sur 2 pages.
Après avoir envoyé le CV synthétique, le candidat DSI pourra s’appuyer sur le contenu du CV détaillé pour puiser les réponses aux questions sur lesquelles le recruteur fera un focus.
Bien entendu, chaque CV synthétique doit être adapté au (orienté vers le) poste à pourvoir.
Il pourra aussi, pour les postes ayant une dimension ou un périmètre international, disposer de CV en anglais.
Le modèle de CV européen est encore rarement utilisé. Il existe dans différentes langues.

Intitulé de la fonction de DSI

DSI est un terme générique pour une fonction de responsabilité du système d’information.
En réalité, ce terme couvre des dénominations composées des termes de « Directeur/Directrice » ou « Responsable » :

  • Directeur des Systèmes d’information (DSI) et ses déclinaisons
  • Directeur/Directrice des systèmes d’information et de l’organisation (DSIO)
  • ou Directeur/Directrice de l’organisation et des systèmes d’information (DOSI)
  • Directeur du service informatique (DSI)
  • Directeur informatique (DI)
  • Responsable du service informatique (RSI)
  • Responsable informatique (RI)

Mais aussi les tendances récentes :
  • Directeur/Directrice des services numériques (DSN)
  • Chief Digital Officer(CDO)
  • Digital Officer (DO)
  • Chief Information Officer (CIO)
  • Information Technology Director (ITD)

Besoin en DSI

Tout au long de son existence, une structure (entreprise, administration, collectivité, associations, …) subit ou provoque des évolutions et/ou des transformations qui ont une influence sur ses besoins en compétences et notamment sur le profil de son DSI.
Ces événements sont principalement la création et les évolutions : rachat/acquisition, fusion, diversification géographique, changement de dirigeant, évolution du périmètre, externalisation/internalisation, déménagement/délocalisation, stratégie, technologie, …
Il est fréquent que chacune de ces nouvelles situations nécessite un DSI ayant un profil (compétences, dimension, …) différent.

DSI à la création de la structure

Lors de la création d’une petite structure, il est courant que soit recruté un « technicien systèmes & réseaux » ou un « ingénieur infrastructure » afin de mettre en place et gérer l’infrastructure informatique : postes de travail, réseau, serveurs, internet, …
Lors de l’évolution de l’activité de la structure, la mission du « DSI initial » s’enrichit. Le périmètre traité s’est élargi (logiciels métier, web, relation fournisseurs, …) et - lorsque la structure évolue plus vite que le DSI en place - nécessite des compétences et une envergure du DSI plus importantes. La formation et l’accompagnement du DSI en place ne lui suffit pas toujours pour être au niveau des exigences et des nouveaux challenges. Il s’agit d’une raison fréquente de remplacement du DSI initial par un DSI venant de l’extérieur et doté d’une formation, d’une dimension managériale et d’une expérience plus importante permettant d’accompagner la structure dans ses changements de dimension.

Evolution du métier de DSI

Le métier de DSI évolue dans différentes directions. La fonction de DSI est, selon les entreprises, associée à une autre fonction.
Les plus fréquentes et anciennes associations ont lieu avec les métiers de la finances (DAF-DSI) et de l’organisation (DSIO ou DOSI) ; on trouve aussi dans les petites structures un « Responsable informatique » rattaché à la DAF.
Depuis quelques années, le DSI peut être aussi chargé de la qualité, du e-commerce et, tout récemment, des « Services numériques ».




  • PARIS
  • BRUXELLES
  • LILLE
  • LYON
  • BORDEAUX